vendredi 31 janvier 2014

Bonheur du jardin #1

Ok Corral sur la terrasse. Merle 1, rouge-gorge 0

Excusez les photos moyennes mais sachez que j'opère en tant que paparazza dans mon propre jardin, dans des conditions périlleuses et délicates.
Je m'explique. En hiver, je ne vous apprends rien, c'est pas facile pour les petites bestioles du jardin pour trouver de la nourriture. Il suffit de se souvenir de la fameuse fable de la Fontaine et de l'infortunée cigale, "fort dépourvue quand la bise fut venue". Donc pour les petits oiseaux, on leur met dans le jardin des boules de graisse avec des petites graines pour qu'ils résistent au froid. Parce que sinon, mais c'est aussi rigolo à regarder, ils passent leur temps à retourner les feuilles mortes du jardin, guettant quelques petits morceaux de mouche ou de vermisseau.
L'amoureux a eu la bonne idée, plutôt que de les accrocher aux arbres, d'en poser une sur la terrasse, juste devant notre fenêtre du salon. 
Après quelques jours d'observation, le ballet a été incessant, entre merles, mésanges charbonières et bleues (mes chouchoutes), rouges-gorges, pinsons et même gras pigeons ramiers.
En revanche, pour photographier ces farouches volatiles, je dois faire preuve de ruses de sioux pour qu'ils ne me voient pas et s'envolent avant que j'ai pu les immortaliser en train de faire bombance.
J'ai eu chaud avec ma mésange bleue :)

Damned! Repérée!

2 commentaires:

  1. Excellent ! Tu dois quand même être un peu fofolle des oiseaux, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment dire?? Oui, très légèrement peut-être? :)

      Supprimer