mercredi 19 mars 2014

Le photophore recto-verso

Coucou! Pour cause de longues vacances, j'ai été bien silencieuse ces derniers temps. Je suis allée chercher le soleil dans les Pyrénées, et mes batteries sont maintenant rechargées à bloc. Et sans crise de foie malgré mes orgies de bleu de brebis et de jambon des Aldudes (le meilleur que j'aie jamais mangé, à tel point que je me faisais des petits shoots en reniflant mes doigts quand il n'y en a plus eu). Ça et une bonne soupe, miam, le régal!

MAIS! Ce n'est pas parce que j'ai cavalé comme un cabri que je n'ai pas travaillé entre les balades, quand même. Oui parce que cette année, l'amoureux m'a fait plaisir, nous avons quitté la côte quelques temps et avons donc découvert des coins tout aussi merveilleux, bien que n'ayant pas forcément les pieds dans l'eau (je le savais!!). J'ai beaucoup de photos de portes, d'églises, de vitraux, de façades (ça me passionne, mais peut-être pas vous), et si vous êtes sages, je vous en montrerai quelques-unes quand j'aurai fait un peu de tri.

Bref, donc pendant ces vacances, j'ai fait un nouveau photophore que je dis recto-verso, mais qui ne l'est pas stricto sensu. Pour le premier test, j'ai pris du papier Canson 120g turquoise et une feuille de calque blanc en 200g. Je ferai un autre test avec une feuille plus fine, car l'enfilage des attaches parisiennes est un peu plus ardu, mais du coup, il a de la tenue. J'ai uniquement découpé la feuille de papier (ho mais que ça glisse mieux, et que c'est plus rapideeeee, et qu'on fait moins de bêtises!) et j'ai laissé le calque tel quel.

Voici le résultat et ainsi, selon son envie, on peut alterner les deux feuilles pour un rendu un peu différent. Qu'en pensez-vous?





En bonus la photo du fromage pour que vous n'oubliez pas d'en acheter un jour (je n'en ai pas du jambon, il est parti trop vite ^^) Quel plaisir de vous retrouver, à très vite les loulous!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire